publicité

Le maire d’Unieux a déposé plainte le 19 avril contre la banque Dexia pour manquement au devoir de conseil et d’information. La commune a souscrit auprès de l’établissement un emprunt structuré dont l’indexation (parité euro / franc suisse) se révèle explosive : le taux variable s’élève à 12,5%, soit un surcoût annuel de 326 000 euros ; « c’est plus que l’épargne nette dégagée en 2010 », affirme le maire, Christophe Faverjon. Les discussions en vue d’un réaménagement de l’emprunt ont échoué ; Dexia a proposé à la commune de payer une indemnité de 6,47 M d’euros, en sus des 4 M encore dus, pour revenir à un taux fixe de 3,9 %. Selon le maire, cette « intransigeance » a une raison : « En réalité Dexia est dans une situation financière très délicate. Elle ne peut pas se permettre de faire une offre intéressante, elle préfère le risque du contentieux »

Sur ce thème, lire notre article « Dette pourrie : Unieux croise le fer avec Dexia« 

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires (votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité