publicité

L'HERBE DU VOISIN...

 

Fin du statut de la fonction publique : l’exemple suisse ?

12/11/2014 | par Denis Courtois | Toute l'actualité

Suisse © Destina - Fotolia.com

Feu sur les fonctionnaires ! À trois ans des élections présidentielles, la résolution de la crise des finances publiques a trouvé son remède : la suppression de nombre de fonctionnaires et de leur statut ! Parmi les pays cités en exemple, celui de la Suisse mérite que l’on s’y intéresse dans le détail.

La Suisse comporte trois niveaux d’organisation : la confédération, le canton et la commune.
Seuls les cantons de Genève et de Vaud (d’influence française) ont connu le système du « fonctionnariat à vie ». La confédération, la majorité des cantons et des communes pratiquent ou ont pratiqué, tout au moins du point de vue de la forme juridique, le « système des mandats » dans lequel le fonctionnaire est nommé à un poste précis pour une durée déterminée. « Ce système plonge ses racines dans une tradition républicaine et marquée, plus tard, par la démocratie directe, tradition hostile au fonctionnariat de carrière issu des cours royales », précise le dictionnaire historique de la Suisse.

Seuls les cantons de Genève et de Vaud (d’influence française) ont connu le système du « fonctionnariat à vie ».

Dans les faits, ce « contrat » d’une durée de 3 ans en 1850 fut prolongé, au niveau confédéral notamment, à 4 ans en 1959. Si le droit à sa prorogation (réélection est le mot ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité