publicité

BIENTÔT LA SAIGNÉE

Temporairement en accès libre

 

Collectivités territoriales : l’investissement local en chute libre

17/11/2014 | par Nicolas Braemer | Finances

chute_libre © skyunlimited-fotolia

Avec une dette des collectivités territoriales en hausse, des besoins collectifs qui augmentent et des financements en baisse, l'investissement public local n'a pas attendu les récentes coupes budgétaires pour baisser.

La dette des collectivités territoriales n’est pas pour beaucoup dans la dette française. En hausse cependant (+2,5%), elle sera en 2014 de 173,4 milliards d’euros. Cela représente 8,5% de la dette publique française au sens de Maastricht, qui atteindra 2 023,7 milliards à la fin de l’année. Pourtant, les collectivités paieront une partie de la facture : l’État économisera sur leur dos plus de 9% du principal concours financier, la DGF, et plus de 27% d’ici à 2017.

Évolution de l'investissement par niveau de collectivités locales

Toutefois, dès 2014, l’investissement public local s’en ressent : il devrait avoir diminué de 7,4%. La baisse est d’autant plus remarquable (douloureuse, diront certains) qu’elle suit une hausse de 4,8% en 2013. Certes, les collectivités territoriales investissent peu en année électorale. Mais tout de même, quand le bloc communal ferme à ce point le robinet (- 10,2% pour les communes et – 5,6% pour les EPCI) et quand les régions et les départements font de même (- 3,4%), il se passe quelque chose.

Avant même que la saignée ne frappe de plein fouet, les collectivités territoriales souffrent.

Bien sûr, le niveau d’investissement des collectivités territoriales reste élevé : 53,5 milliards d’euros. Cependant, en euros constants (sans l’effet de la variation des prix), il est presque le même qu’il y a dix ans (52,7 milliards d’euros constants). Pourtant, la population (donc les besoins collectifs) a, elle, augmenté : rapportées au nombre d’habitants, les dépenses d’investissement sont de 794 euros constants en 2014, contre 851 en 2004.

Voilà, avant même que la saignée ne frappe de plein fouet, les collectivités territoriales souffrent. On attend 2015 avec impatience…

 

Abonnement

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires (votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité