publicité

Aux termes de l’article 74 du Code civil, le mariage ne peut être prononcé que dans la commune où l’un ou l’autre des époux a son domicile. Sauf dérogation laissée à l’appréciation des maires, il est donc en principe impossible de se dire « oui » dans la commune de résidence des parents de l’un des mariés. Cela devrait changer. Le Sénat a adopté un amendement du Garde des Sceaux au projet de loi relatif à l’allègement de certaines procédures juridictionnelles qui donne aux futurs époux la possibilité de se marier non seulement à la mairie de leur lieu de résidence, mais également à celle du domicile ou de la résidence du père ou de la mère de l’un des époux.

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires (votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité