publicité

Suite au départ de Philippe de Villiers de la présidence du Conseil général de Vendée, le gouvernement a pris ses distances et annonce qu’un deuxième appel d’offres pour la construction d’éoliennes en mer sera lancé avant l’élection présidentielle de 2012 et comprendra la zone au large de Noirmoutier, initialement exclue. Un premier appel d’offres portant sur la construction d’environ 1200 éoliennes en mer ne devrait pas tarder, pour pouvoir rendre ses résultats avant la présidentielle. Et un deuxième appel d’offre, comprenant Noirmoutier, lui emboîtera le pas. Six zones sont donc concernées au total : Le Tréport (Somme), Fécamp (Seine-Maritime), Courseulles-sur-Mer (Calvados), Saint-Brieuc (Côtes d’Armor), Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) et Noirmoutier/Ile d’Yeu (Vendée).
Source : La Quotidienne

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires (votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité