publicité

Grâce au nouveau code général des collectivités territoriales, la ville d’Angers envisage de créer une taxe trottoir visant les commerçants profitant de l’espace public pour effectuer leurs ventes. Que le commerçant lui-même occupe le trottoir ou qu’il s’agisse de ses clients, les deux cas de figure pourraient être concernés par cet impôt direct. En d’autres termes, distributeurs de billets, snacks ou kiosquier seraient, entre autres, concernés.
Angers aurait indiqué que le dispositif est pour l’heure en cours de « sécurisation et validation juridique », dans le cadre d’une « réflexion plus globale sur la gestion de l’espace public ». Un débat déjà mené dans la ville d’Avignon, où cette taxe permet de dégager 100 000 euros par an.
Source : La Quotidienne

Sur ce thème, lire notre article « Avignon bataille sur son domaine public« 

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires (votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité