publicité

PRATIQUES

Abonné

 

Management : quand la religion s’en mêle

13/04/2016 | par Maurice Thévenet | Opinion/Débat

ange_religion © axway fotolia

Management et religion ? A priori rien à voir, même pour les plus charismatiques d'entre nous. Sauf que... la question des pratiques religieuses a fait irruption dans le monde du travail. Entre obligations et interdits, les demandes des salariés viennent se heurter aux règles collectives, parfois non sans dommages directs ou collatéraux. Bref, il faut s'occuper sérieusement de cette affaire pas si privée.

Publié le 19 mars 2015

La religion est une affaire privée, comme beaucoup d’autres d’ailleurs. Les entreprises, administrations et autres associations pourraient se sentir protégées par cette affirmation. Elles ont suffisamment de problèmes de marché, d’activité ou de budget, suffisamment de précautions à prendre pour respecter le droit, prévenir les risques psychosociaux et assurer le développement durable pour ne pas se charger de problèmes supplémentaires. C’est une bénédiction de ne pas avoir à s’occuper de tout ce qui devrait demeurer dans le champ du privé.

 

La question se (s’im)pose

Pas de chance, il semble que la question religieuse s’impose actuellement au management sous diverses formes autrefois non connues. Des salariés demandent à pratiquer leur religion sur leur lieu ou durant leur temps de travail, ils veulent bénéficier de congés pour leurs fêtes religieuses, voir leurs interdits alimentaires respectés au restaurant, afficher ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité