publicité

Pascal Buchet a été reconnu coupable de harcèlement moral. Après le suicide de sa directrice de la communication, il était poursuivi, ainsi que sa directrice de cabinet, pour l’avoir surchargé de travail et dénigré son action, ce qui avait amené cette mère de deux enfants à se défenestrer en 2007. Le tribunal correctionnel de Nanterre a condamné le maire socialiste de Fontenay aux Roses à 8 000 euros d’amende et 15 000 euros de dommages et intérêt au profit de la famille. Sa directrice de cabinet a été relaxée. Tête de liste socialiste aux élections sénatoriales dans les Hauts-de-Seine, Pascal Buchet a décidé de faire appel.

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires (votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité