publicité

Dans son rapport sur la gestion municipale de la ville d’Orange depuis 2001, la Chambre régionale des comptes de PACA pointe des irrégularités, portant notamment sur des « dépenses à caractère personnelle ou familial » du maire (« Ligue du sud », EXD), Jacques Bompard, et de son épouse, elle-même maire de Bollène. Nuits d’hôtels et factures de restaurant, séjour à Spa de plusieurs jours, « soins de vinothérapie, hammam et bain thermal », factures de parfums ou de cigares, achats de billets de train, d’instruments de musique, de literie… « Les sommes versées peuvent être considérées comme un complément de traitement déguisé », note la juridiction financière qui, signale par ailleurs des irrégularités lors de cessions immobilières par la ville. En décembre 2010, Jacques Bompard a été mis en examen pour prise illégale d’intérêts dans le cadre d’une enquête portant sur l’achat de terrains situés sur la commune.

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires (votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité