publicité

CASE CHANCE

Abonné

 

Valorisation du patrimoine des collectivités : passer de l’idée à la pratique

20/01/2016 | par Pierre Bejjaji | Finances

monopoly2 © Stephan Dinges

Les collectivités locales peuvent-elles mieux valoriser leur important patrimoine foncier et immobilier pour retrouver des marges de manœuvre financières ? Pas facile à court terme, tant les obstacles et les variables sont nombreux. Raison de plus pour se lancer dans de sérieuses études de programmation immobilière avant de pouvoir espérer des rentrées financières réalistes à intégrer dans la prospective financière.

Alors qu’elles sont nombreuses à boucler avec peine leurs budgets, les collectivités locales sont supposées détenir un patrimoine foncier et immobilier important. Selon les pouvoirs publics et les commentateurs, elles pourraient utilement le valoriser, pour retrouver des marges de manœuvre.

Cet axiome n’est pas forcément facile à mettre en pratique, tout du moins à court terme, compte tenu des tâches à accomplir, des hypothèses à valider en interne, pour arriver à dresser la liste des propriétés valorisables.

 

Jamais la pression n’a été aussi forte sur les finances locales. Nous serons, en 2016, au troisième exercice consécutif de baisse des dotations de l’État.

 

Par ailleurs, le prix de vente de l’immeuble dépend essentiellement de données du marché immobilier du moment, elles-mêmes résultant de normes techniques et environnementales élevées, ou de volonté de mixité sociale. Ces données sont de plus en plus éloignées des estimations de France Domaines, qui n’intègrent pas ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité