publicité

ON EFFACE TOUT...

Abonné

 

Changer le travail, refaire des ressources humaines : l’expérience de la Seine-Saint-Denis

10/02/2017 | par Valéry Molet | Toute l'actualité

invention_RH © Benjamin LEFEBVRE - fotolia

Masse salariale, temps de travail, statut… les managers territoriaux ont tendance à toujours penser aux mêmes recettes quand il s’agit « d’adapter » leur administration pour rendre un meilleur service. Pourtant, les marges de manœuvre sont réduites et les résultats promis pour le moins aléatoires. Il est urgent de changer de focale et de se concentrer sur les vrais enjeux : l’organisation du travail et des ressources humaines.

Publié le 12 octobre 2016 

 

Depuis la décentralisation, les dépenses de personnel, le taux d’absentéisme et la durée du travail sont les sujets qui reviennent sans cesse dans tous les rapports sur la gestion locale. Il est temps de dépasser cette trilogie technocratique pour répondre enfin au véritable enjeu qui doit mobiliser la fonction ressources humaines dans les collectivités : l’anticipation des besoins humains du service public de demain.

 

Être inventif et repenser l’organisation du travail

Plutôt que de s’échiner à identifier de nouveaux gisements d’économie sur le personnel pourtant aléatoires, sauf à considérer la suppression de postes comme l’omega de toute politique des ressources humaines, plutôt que de s’obstiner à redéfinir un régime de temps de travail marqué par les sujétions de service public, plutôt que se fourvoyer sur le nombre d’heures travaillées au lieu de s’attacher à leur productivité réelle… les collectivités doivent être inventives pour ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité