publicité

Des formules d’abonnement
sur mesure 

LA GRANDE ENQUÊTE

Abonné

 

Les cadres territoriaux managent-ils moins qu’ils ne le disent ?

06/12/2016 | par Sandra Chélélékian, Emilie Baudet, Nicolas Braemer | Management d'équipe

bonhomme_5 ©Jesadaphorn Chaiinkaew

Les territoriaux sont les premiers à revendiquer un management moderne. Mais la réalité est plus nuancée. Peu ont en réalité recours à des outils dont l’utilité pour manager autrement est pourtant confirmée. Diagnostic partagé, charte managériale, évaluation à 360°, baromètre social… Les promesses sont là, les actes beaucoup moins. Mais pourquoi ?

Il existe une lucidité sur l’évolution des pratiques managériales et des besoins, et une envie affichée très forte d’être un manager modèle et hypermoderne. Mais à l’épreuve des chiffres, cet élan des cadres semble se crasher sur le mur du quotidien…

 

Un décalage évident

Le décalage entre le déclaratif et la mise en œuvre réelle par les cadres est assez net. Si tous appellent de leurs vœux un changement de pratiques, seuls 21,7 % d’entre eux déclarent avoir interrogé leurs pratiques managériales récemment par le biais d’un diagnostic managérial et ils sont encore moins nombreux à avoir lancé un baromètre social ou avoir établi une charte des principes managériaux au sein de leur collectivité. Les pratiques semblent donc assez éloignées des espoirs ou des volontés déclarées.

Dans le même esprit, moins de la moitié des cadres (43 %) mettent en place des séminaires de travail réguliers avec leurs équipes. Ces chiffres semblent traduire un paradoxe dans lequel les cadres territoriaux ...

Le contenu auquel vous tentez d'accéder est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?ME CONNECTER Acheter le numéro

Découvrir nos offres d'abonnement

publicité