publicité

BON POUR LE MORAL... ET POUR LA SANTÉ

Abonné

 

Le télétravail un outil complémentaire d’une stratégie RSE

11/04/2017 | par Pascal Rassat | RH

travail_veloapparement_fotolia_131783016-380x254 © Giuseppe Porzani

Organiser le télétravail, ce n’est pas que faire plaisir à quelques-uns. C’est aussi un outil pour faire des économies. Mais surtout, le télétravail prend toute sa place dans une démarche de développement durable. Il coche bien des cases de la responsabilité sociales des entreprises. Et des collectivités…

Le télétravail constitue une opportunité pour permettre de réfléchir à d’autres dispositifs sur les questions de responsabilité sociétale des entreprises (RSE). 

 

Un vrai outil de développement durable

Le premier atout du télétravail est bien sûr de limiter les trajets domicile-travail. En France, le déplacement moyen d’un salarié est de 26 km soit un trajet quotidien moyen de 52 km. Une moyenne qui cache cependant des réalités bien différentes entre les zones urbaines et les zones rurales. Limiter ces déplacements sur un à trois jours par semaine participe au bilan carbone de la collectivité sur des proportions qui peuvent parfois être conséquentes. Valia Sauvant, du conseil départemental du Puy-de-Dôme (déploiement en 2007 – 344 télétravailleurs en 2017), a réalisé un bilan carbone détaillé sur le télétravail. « En dix ans de pratique du télétravail, plus de 775 000 km ont pu être évités grâce au télétravail. Ce qu’il est surtout intéressant de noter, c’est ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité