publicité

QUESTION D'ÉCHELLE

 

Régions et intercommunalités : le ticket gagnant ?

08/05/2018 | par Eric Landot | Toute l'actualité

DOSS_OUV_GettyImages-107908773

L’intercommunalité a toujours eu pour objectif de faire coïncider une structure administrative avec des bassins de vie. C’est chose faite, d’autant plus que le seuil minimal d’habitants a été augmenté par la loi Notre. Et que les compétences respectives de ces EPCI et des régions se répondent désormais parfaitement.

Article publié le 1er juin 2017

 

Le but des intercommunalités à fiscalité propre, dans l’esprit des législateurs au moins depuis février 1992, est de bâtir des espaces à l’échelle de la vie des territoires, à la taille des enjeux et des défis à relever.

Du point de vue de l’habitant, se constituent enfin des structures calées sur les bassins de vie, voire les bassins d’emploi. Une politique économique, d’habitat, d’aménagement, peut être portée à l’échelle géographique de ces problématiques : celle des trajets domicile-travail, celle des circuits économiques de proximité.

 
 

DOSS_courbe-EPCI

 

Un vrai tandem région-intercos

Au-delà, s’impose la logique – considérablement renforcée par la loi Notre – d’un vrai tandem avec les ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité