publicité

Des formules d’abonnement
sur mesure 

SANS CONVICTION

Abonné

 

L’intercommunalité désenchantée

18/10/2017 | par Aissia Kerkoub | Opinion/Débat

consensus_mou ©Tony - fotolia

L’intercommunalité française a l’ambition, et la mission, de résoudre bien des problèmes institutionnels de territoires. Mais ses défauts, court-termisme, opacité, consensus mou… sont si nombreux qu’elle peine à remplir ses objectifs. Au point d’en oublier sa raison d’être : le service au citoyen…

Article publié le 14 juin 2017

Présentée comme la solution à l’émiettement communal français, l’intercommunalité ne serait-elle pas en réalité le résultat d’un non-choix territorial aux conséquences néfastes pour la démocratie et l’action publique de proximité ?

 

Objet apolitique non identifié

Avez-vous déjà essayé d’expliquer ce qu’était, par exemple, une communauté d’agglomération à un enfant, un touriste voire à un résident français « lambda » ? Et bien il n’est pas simple de définir cet objet apolitique non identifié et qui pourtant décide et met en œuvre de compétences majeures pour les territoires. N’est-ce pas là un véritable problème démocratique ? La démocratie est-elle soluble dans l’intercommunalité ?

On est tenté de répondre oui pour trois raisons.

 

Il ne suffit pas d’une somme d’actions et de projets pour prétendre disposer d’un projet de territoire.

 

La première : le nombre d’intercommunalités dotées d’un véritable ...

Le contenu auquel vous tentez d'accéder est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?ME CONNECTER Acheter le numéro

Découvrir nos offres d'abonnement

publicité