publicité

ASSEZ TERGIVERSÉ !

Abonné

 

Notre expertise professionnelle appartient au citoyen

10/05/2018 | par Dominique Filatre | E=MC²

511_hesitation ©grassy22 - fotolia

Le taux d’abstention monte, cela nous menace. Les territoriaux doivent changer d’attitude, rompre avec l’effacement de leur légitimité professionnelle pour assainir à la fois le débat public et leur relation avec les élus. La question se pose désormais de savoir s’ils ne doivent pas davantage de loyauté aux citoyens.

Article initialement publié le 15 septembre 2017

 

Je dédie cette chronique à notre collègue Jean-Sébastien Combe Maës, DGS de la communauté de Creuse Grand sud, qui s’est suicidé cet été à l’âge de 32 ans. Cette chronique ne dit rien de l’affaire individuelle bien entendu, mais elle vise clairement des éléments majeurs du contexte de ce drame et qui nous concernent tous.

 

Des collectivités discréditées

Nous avons passé le cap de mi-mandat pendant la longue séquence électorale nationale. Le vieux schéma politique partisan en est sorti très écorné, comme le taux de participation électorale. Les collectivités locales sont menacées par le même discrédit, la décentralisation n’a créé aucun découplage, et le profil de baisse de la participation électorale aux municipales est à peu près le même que celui des législatives, de 1983 à 2014. Nos concitoyens veulent la démocratie, mais l’élection ne fait plus l’évidence de la légitimité démocratique, cela impactera ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité