publicité

JANUS

Abonné

 

Sombre et/ou lumineux : maîtrisez les deux côtés de la force de vos élus

03/08/2018 | par Jean-Dominique Zanus | Perso

positif_negatif ©Sergey Nivens - adobestock

Une fois qu’on sait à quel type d’élu on a à faire, on n’a parcouru qu’une partie du chemin… Il reste un enjeu majeur  : savoir comment chaque élu peut « déraper » sous stress et tenter de prévenir les dégâts, pour mieux les circonscrire. Tout ça passe par une procédure très organisée de communication et d’échange. Et ça marche dans les deux sens.

Bannière_EMC2 ete ok
  

relations_elus

Nous avons, dans un premier article, décrit les différents profils d’élus. Chaque profil entraîne pour la personne concernée une propension à aller facilement, « naturellement », dans le comportement décrit.

 

Un versant positif et un versant négatif du fonctionnement des élus

Comme vous l’avez constaté, chaque profil présente un versant positif et un versant négatif.

Si, un jour, vous êtes en difficulté et que vous voulez en trouver la cause, cherchez du côté de vos forces. Ceci est vrai pour les individus comme pour les organisations : le versant négatif est très souvent un simple excès du positif.

 

Un élu habituellement investi du versant positif de son profil peut, lorsque son stress monte, basculer ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité