Pour ou contre davantage de souplesse dans les gestion RH des collectivités ?

publicité

Abonné

 

Pour ou contre davantage de souplesse dans les gestion RH des collectivités ?

En novembre dernier, le président de la République affichait sa volonté « libéraliser la gestion des personnels territoriaux ». Plus récemment, c’est au tour de celui qui fait désormais office de secrétaire d’Etat à la fonction publique, Olivier Dussopt de se satisfaire des « respirations » de la gestion RH dans les collectivités. Alors, faut-il aller plus loin ? La volonté d’imposer aux élus la ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité