publicité

LES NOUVEAUX AFFRANCHIS

Abonné

 

Se conformer ou agir : un paradoxe surmontable pour les ressources humaines en 2018 ?

22/01/2018 | par Annie Letty Keribin | RH

tempete_rh ©Nomad_Soul - adobestock

On peut se plaindre du fatras juridique et réglementaire qui s’abat en permanence sur les collectivités publiques. Mais à l’heure où l’exécutif affiche sa volonté de libérer la gestion RH des collectivités, ne pourrions-nous pas, nous aussi, prendre nos responsabilités, nous libérer de nos propres contraintes et participer à ce mouvement ?

En ce début d’année 2018, presque tous les praticiens du droit et du statut plaident pour une accalmie de la circularisation ambiante qui, décomplexée par l’urgence, méprise la sacro-sainte hiérarchie des normes, crée du droit à outrance, au risque d’insécuriser les actes pris par ceux qui les respectent religieusement !

 

Si on faisait confiance à notre intelligence ?

L’asphyxie est imminente : remontons un instant à la surface oxygéner nos méninges et posons-nous la question de notre responsabilité dans cet état de fait. Car, sous prétexte d’égalité de traitement, d’uniformité mais aussi, avouons-le, pour se déresponsabiliser, nous sommes avides de décrets détaillant les procédures d’instructions, de process stricts… pour tout de suite les critiquer dès lors qu’ils ne nous permettent pas de faire ce que nous souhaitons. Soyons réalistes ! Tout ne peut ni ne doit venir du sommet, d’où l’angle de vue est forcément limité. Aussi, agissons en faisant confiance à notre intelligence et ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité