publicité

QUESTION DE VOLONTÉ

Abonné

 

Développer ses talents, ça s’apprend !

09/03/2018 | par Maurice Thévenet | E=MC²

talent_gnaque

Contrairement aux idées reçues, le développement de performances au-dessus de la moyenne n’a que peu à voir avec des qualités naturelles, innées, d’un individu. Pas plus que la passion ne vient dès le début aux hommes. Tout cela demande, pour se développer, un soin constant des encadrants. La performance est réellement quelque chose qui se travaille de près.

Dans le sport, les arts ou le travail, deux erreurs sont facilement commises pour expliquer la performance. La première consiste à voir dans la réussite ou la performance la conséquence inéluctable des dons innés reçus par les champions ; en un mot c’est l’explication de la marmite pour faire référence à Obélix. La distribution de ces dons est inégalitaire, il y a les doués et ceux qui ne le sont pas.

 

Lire aussi : Pourquoi mesurer la performance fait-il plus de mal que de bien

 

Les premiers sont très heureux de bénéficier de ces dons enviés par tous ; quant aux seconds, un peu jaloux sans doute, ils sont très heureux aussi et savourent leur paresse puisque tout effort ne saurait jamais pallier l’absence du miraculeux héritage.

 

Ne pas occulter la responsabilité individuelle dans la performance

La seconde erreur consiste à imaginer que la performance des individus n’est que la conséquence d’un environnement porteur et aidant ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité