publicité

PAS SIMPLE

Abonné

 

Que dois-je faire quand… je dois gérer une équipe difficile

29/05/2018 | par Eric Delon | E=MC²

mngt_equipe.difficile ©Annibell82 - adobestock

Gérer une équipe, c’est savoir utiliser les qualités de chacun pour atteindre ou dépasser les objectifs fixés par la collectivité. Mais lorsque, dans une équipe, des personnalités difficiles freinent le travail collectif et nuisent à l’entente entre collègues, il faut intervenir.

que dois je faire quand

 

Chaque collectivité, et même chaque équipe, possède son lot de personnalités difficiles à manager. Il y a le rebelle qui se défie des règles et de la hiérarchie. Il y a celui qui aime parler fort et se faire remarquer, le retardataire, le timide qui ne s’exprime pas, le « flemmard » qui ne travaille pas ou qui brasse de l’air. Il y a encore le bavard ou le maniaque du mail qui adore interrompre. Il y a enfin le « je-sais-tout » et le « je-me-fous-de-tout ».

 

Lire aussi : Personnalités difficiles : comment les manager ?

 

La gestion de ces personnalités doit être intelligemment menée. Le but n’est pas de « changer » l’agent mais de gérer ses éventuels débordements et de l’accompagner dans son épanouissement professionnel, afin que ses qualités deviennent une force pour l’équipe.

 

Miser sur l’individualisme de masse

Parce ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité