publicité

AILLEURS, L'HERBE EST PLUS VERTE

Abonné

 

Construire la résilience organisationnelle : les six recommandations opérationnelles

18/06/2018 | par Sylvain Delarue, Claude Pautet | Innovation

résilience2 ©Ioana Davies (Drutu) - adobestock

Le management constructeur de résilience (MCR) s’appuie sur ses trois composantes : la robustesse, l’adaptabilité, le rebond. Après avoir détaillé les cinq principes de la robustesse, voici nos recommandations.

PARTIE 2

Évaluation, slack, immunisation, staff, collectifs… sont autant de principes de fonctionnement qui permettent de construire la robustesse des organisations de travail. Reste à analyser six recommandations, qui permettent d’entrer dans l’opérationnel d’un management constructeur de résilience.

 

Du point de vue pratique, six recommandations

1- Des temps de vigie

Chaque année, les collectifs, qu’il s’agisse d’équipes, de services ou de réseau d’acteurs devant coopérer, devraient pouvoir bénéficier d’au moins deux temps pendant lesquels sont interrogées les conditions du futur : évolutions de contexte, évolutions des techniques de métier, évolutions des cadres institutionnels, évolutions des professionnalismes. Ce sont des temps de veille, de vigie, qui stimulent les « ressorts de projection », ce qui permet aux acteurs de « s’y voir ».

 

2- Travailler les entretiens ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité