Pour la première fois, une commune va faire payer aux propriétaires une taxe sur les eaux de pluie. 3 000 contribuables de l’agglomération de Douai (Nord) vont bientôt recevoir un avis d’imposition d’un nouveau genre : la « taxe sur les eaux pluviales urbaines ». Une première en France, appelée à faire des émules. Publié en juillet 2011, un décret permet désormais à toutes les communes et communautés de communes de lever une taxe pour financer la collecte et le traitement des eaux de pluie. Pour l’EPCI, « cette taxe a une véritable utilité. Elle devrait rapporter 750 000 ¤ à la communauté d’agglomération du Douaisis, soit environ 20 à 25 % du coût de gestion de la collecte des eaux de pluie ». Le décret prévoit que la taxe calculée en fonction du nombre de mètres carrés de surfaces « imperméables », ne peut pas dépasser 1 ¤ par mètre carré et par an.

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires (votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>