publicité

C'EST JUSTE UNE ILLUSION

Abonné

 

Recettes fiscales : dernières hausses avant la fin ?

24/08/2018 | par Nicolas Braemer | Finances

House Foundation Damage ©Ernest Prim

Si les recettes fiscales des collectivités continuent sans doute à augmenter en 2018, il faut se méfier du faux-semblant. Quand on s’extrait des effets trompeurs (transfert de la TVA aux régions notamment), la situation se dégrade par rapport à 2017. Et ce, avant que la suppression de la TH ne produise toutes ses conséquences.

En 2018, les recettes fiscales auront probablement augmenté davantage qu’en 2017 : + 5,2 % contre + 3,8 % pour 150,5 milliards d’euros. Mais ce rythme plus élevé est en trompe l’œil : si on en retranche le principal « auteur » (le transfert aux régions d’une fraction de TVA), il serait en recul relatif, avec une augmentation de 2,3 %.

 

Le mirage de la TVA

Avant suppression de la TH, les contributions directes représentent encore la majeure partie de la fiscalité locale : 58 % hors TVA. TH, TFPB, TFPNB et impôts économiques (CVAE, CFE, Ifer et Tascom) évolueraient de 2,1 % (après + 3,1 % en 2017) pour atteindre 85,6 milliards d’euros. L’impact de la première année de réforme de la TH (qui supprimera en trois ans la cotisation sur les résidences principales pour 80 % des foyers) sera nul pour les recettes des collectivités en 2018, l’État se substituant aux contribuables, via un dégrèvement (à l’exception ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité