publicité

SUR DE BONNES BASES

Abonné

 

5 règles pour garantir l’équité des agents sur l’accès au télétravail (1) : l’éligibilité plutôt que le poste, la relation encadrant-travailleur

11/02/2019 | par Pascal Rassat | RH

Close-up of stacked hands of business team © Mangostar _ adobestock

En télétravail, la question de l’éligibilité des postes demeure une question centrale. Nombre de directions justifient en effet leur hésitation à déployer le télétravail par le constat que tous ne pourraient y avoir accès et que cela serait donc susceptible d’engendrer une inégalité entre agents, au risque de dégrader le climat de travail.

 Article publié le 3 septembre 2018

teletravail cadre

Équité vs égalité

En matière de télétravail, comme dans d‘autres domaines, on ne peut pas viser l’égalité. Le déploiement du télétravail est en effet fortement lié au métier, à ses modalités d’exercice et aux caractéristiques du poste. Il sera donc impossible de proposer ce mode d’organisation à tous les agents. Mais ne serait-il pas tout aussi injuste de ne pas le proposer à certains sous prétexte de respecter l’égalité de tous ? L’équité vise à respecter des principes d’impartialité et de justice. Elle se construit en appliquant une règle sur la base de principes équitables, mais aussi et surtout en rendant cette règle transparente pour l’ensemble des agents.

 

On est tenté de définir l’éligibilité au télétravail sur la base du poste voire du métier qui, pourtant, n’est pas le périmètre le plus adéquat

 

La perception de l’équité ne ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité