publicité

LES RÈGLES POUR FAIRE MOUCHE

Abonné

 

Faut-il étendre le télétravail à tout un service ? (Partie 2)

12/09/2018 | par Pascal Rassat | E=MC²

teletravail6-partie2 © tai111 - adobestock

Pour étendre le télétravail à toute une équipe, le manager doit fixer des règles d'application claires et équitables et définir l’effectif « acceptable », en anticipant au maximum sur une organisation qui évoluera au fil du temps.

Partie 2 – Définir (ou pas) un effectif cible

Dans un premier article, nous nous demandions comment rassurer la hiérarchie dans une politique plus large de télétravail. Reste à voir le timing et les étapes nécessaires à cette mise en place.

 

Des raisons objectives pour fixer un effectif cible

Il peut y avoir un double intérêt pour définir un effectif cible, au moins sur la phase de démarrage :
- celui-ci permet d’abord une montée en charge progressive du nombre de télétravailleurs dans le service et évite un changement trop rapide qui pourrait déstabiliser son fonctionnement ;
- il permet aussi et surtout de tester un nouveau mode de fonctionnement plus efficient sur le travail à distance. Avec un ou deux télétravailleurs dans un service de cinq agents, il sera plus facile d’expérimenter un nouveau mode d’organisation des réunions (en présentiel mais aussi à distance), de déployer de nouveaux outils et d’analyser leur impact sur l’organisation du service ou encore de vérifier ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité