publicité

DANS LE BON SENS

Abonné

 

L’intelligence collective, clé de la réussite du projet intercommunal

21/09/2018 | par Domitien Détrie | E=MC²

521_mngt-intelligence.collective © Feodora - adobestock

La montée en puissance institutionnelle de l’intercommunalité et le renforcement de la contrainte financière créent un contexte propice aux tensions et aux oppositions entre communes et EPCI, sur fond de cultures professionnelles et politiques souvent dissonantes. Pourtant, des voies existent pour créer des synergies intelligentes et respectueuses des identités de chacun. Tour d’horizon.

 

JE_MANAGEMENT_230519__650x80

 

Si la dynamique institutionnelle n’a cessé ces dernières années d’encourager la montée en puissance des intercommunalités, cette tendance se heurte parfois à des tensions et des incompréhensions, qu’elles soient d’ordre politique ou technique. Résumer cet état de fait à une « résistance au changement » des élus communaux et de leurs équipes techniques serait procéder à un raccourci trop rapide et surtout peu opérant. Plusieurs expériences de terrain soulignent combien le développement plus ou moins fort du fait intercommunal est affaire de cultures politiques et de capacité à prendre en compte les représentations et attentes des différentes parties prenantes pour construire des compromis « gagnant-gagnant ». Nous en avons tiré trois convictions.

 

Se départir des approches toutes faites sur le rôle des communes et de l’interco

Dans une époque encore assez récente, il était de bon ton d’opposer une « intercommunalité de projet » garante des grands ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité