publicité

TÉMOIGNAGE

Abonné

 

Comment j’ai géré une accusation de harcèlement

10/10/2018 | par Eric Delon | Perso

harcelement_AdobeStock_183006092 © C. Schüßler - adobestock

Pierre, DGS d’une collectivité territoriale en région parisienne raconte comment il a dû faire face à une accusation de harcèlement. Avec le recul, il explique les conduites à tenir pour éviter ce genre de situations. Pour le plus grand bien de l’agent comme du manager.

Pierre (1) est directeur général des services d’une petite commune de la région parisienne. En septembre 2016, l’un des agents de la collectivité reçoit une sanction disciplinaire suite à un entretien d’évaluation qui a mis en lumière un certain nombre de manquements à ses obligations. L’agent conteste dans la foulée, cette sanction auprès du tribunal administratif (TA). Quelques mois plus tard, il dépose plainte pour harcèlement contre Pierre et contre la collectivité, en l’absence de jugement du TA.

 

Une épée de Damoclès

Une enquête est menée pendant plus d’un an par les services de police : interrogatoire d’agents internes à la collectivité mais aussi de personnels l’ayant quittée depuis. Deux mois plus tard, le parquet classe le dossier sans suite en considérant que le motif de l’infraction est insuffisamment caractérisé.

 

Pendant ces périodes difficiles, il est nécessaire de prendre de la distance avec l’argent et formaliser tous les ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité