publicité

NUTRITIF

Abonné

 

Manager avec son intelligence émotionnelle

16/10/2018 | par Eric Delon | E=MC²

intelligence-emotionnelle_AdobeStock_196256701 ©5second - adobestock

Les managers qui réussissent ne sont pas les plus intelligents mais ceux qui utilisent leur intelligence émotionnelle pour gérer leurs collaborateurs. L’enjeu : réussir à susciter davantage d’adhésion, d’engagement et de motivation. Paroles de managers, du privé, qui se sont lancés.

Selon le Forum économique mondial de Davos, l’intelligence émotionnelle (IE) fait partie des 10 compétences clés requises par les organisations à l’horizon 2020. « L’intelligence émotionnelle est la capacité de comprendre, de gérer et d’utiliser ses propres émotions et celle des autres» résume la coach et formatrice Lucie Lauras, responsable du Centre de l’intelligence émotionnelle.

 

« Les managers qui réussissent ne sont pas forcément ceux qui sont les plus intelligents ou les plus créatifs, mais ceux qui suscitent l’adhésion par leurs émotions et par leur force de conviction qui leur permettent de développer la confiance et la motivation de leurs équipes », confirme Arnaud Hautesserres, directeur des opérations du cabinet de conseil en management Meltis.

 

« Toutes les émotions sont utiles »

Directeur général de la start-up montpelliéraine Matooma (50 salariés) spécialisée dans la fabrication de cartes SIM pour les objets connectés, Thierry Bergey revendique la prise en compte ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité