publicité

QUESTIONS EXISTENTIELLES

Temporairement en accès libre

 

Les cadres interrogent leurs pratiques managériales

12/12/2018 | par Emilie Baudet | E=MC²

DOSSIER_INTERROGER ©ALF photo _ adobestock

Les managers ont conscience que leurs équipes attendent d’eux des qualités managériales liées à leur attitude plus qu’à des compétences techniques. Ces exigences sont confirmées sur le terrain.

Globalement, la démarche réflexive (interroger ses pratiques et faire réfléchir l’encadrement) est peu répandue. Peu importe l’outil proposé : diagnostic managérial, élaboration d’une charte sur les pratiques managériales, installation d’un baromètre social mesurant le bien-être au travail… Ces techniques sont utilisées dans 16 à 25 % des collectivités seulement.

 

Une démarche partagée

En revanche, lorsque la pratique existe au sein de la collectivité, la démarche est co-élaborée dans l’immense majorité des cas (entre 60 % et 80 % des cas). Et cela a très fortement augmenté ces deux dernières années (+27 à 39 points). En 2018, les méthodologies sont donc largement participatives ou inspirées des techniques de mobilisation d’intelligence collective.

 

En 2018, les méthodologies sont donc largement participatives ou inspirées des techniques de mobilisation d’intelligence collective

 

On note donc :
- une tendance à davantage interroger les pratiques managériales et leur impact au sein des collectivités, même si cela reste encore minoritaire (moins d’1/4 des dirigeants) ;
- une tendance à davantage associer les agents ou l’encadrement intermédiaire lorsque ces démarches sont impulsées.

 

Le séminaire reste un hit

Pour partager des temps de réflexion avec ses équipes, la pratique la plus répandue reste le séminaire de travail (43 % des dirigeants en font), avec comme recherche principale la cohésion d’équipe et, plus marginalement, la recherche d’objectifs/actions définis sur un projet ou des propositions innovantes. 

Dans la plupart des cas, ces séminaires sont animés parfois ou systématiquement par des tiers. Les dirigeants territoriaux ont donc un recours plus régulier à des tiers, experts de l’accompagnement pour animer les temps de travail avec les équipes. Cela signifie que le manque de méthodologie souvent ressenti comme frein au changement est surmonté dans certains cas par l’intervention de cabinets.

Abonnement

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires (votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité