publicité

SOFTSKILLS

Temporairement en accès libre

 

Comment (et qui) recrutez-vous ?

12/12/2018 | par Emilie Baudet | E=MC²

businessman in blue shirt is holding a magnifying glass in his hand ©Hanna _ adobestock

On recrute désormais moins dans les collectivités pour ce que les agents savent faire que pour la manière dont ils le font. Quand le savoir-être prime de plus en plus sur le savoir-faire.

Parmi les 5 critères les plus cités par les dirigeants, un seul porte sur les compétences (savoir-faire), tous les autres relèvent de savoir-être. Cela traduit donc la modernité des critères de recrutement utilisés dans le secteur public local, désormais davantage centrés sur l’individu et son attitude que sur ses compétences.

C’est ce que l’on appelle les ‘softskills’ ou compétences douces, qui nous distinguent notamment des machines ou futurs robots. Certains chercheurs avancent même que ce sont précisément ces qualités qui assureront la valeur ajoutée des hommes face à l’intelligence artificielle.

En effet, pour l’AATF, « ce qui compte, c’est comment on fonctionne ensemble et plus qui fait quoi. Donc on a besoin de talents, de flexibilité, d’ouverture et moins d’expertise technique. Le management est avant tout la capacité à emmener les gens vers une vision ».

Une analyse partagée par le SNDGCT : « on n’arrive plus jamais à trouver l’expert absolu mais on cherche plutôt des gens capables d’atteindre, on se base sur des potentiels. La technicité est vite périmée aujourd’hui, c’est illusoire ».

 

 

 

 

 

Abonnement

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires (votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité