publicité

DIE AND RETRY

Abonné

 

Faire, sans savoir comment faire, tout en le faisant bien (2e partie) : favoriser l’émergence des compétences pragmatiques

04/02/2019 | par Élisabeth Provost-Vanhecke | E=MC²

CHERLOK ©olly - ADOBESTOCK

Dans un étonnant processus, un agent peu qualifié révèle des compétences insoupçonnées dans un domaine. Passé le stade de la surprise, le manager peut s’emparer de la situation pour améliorer le travail d’équipe. Une question de posture managériale.

Dans un précédent article, nous avons vu comment Gontran, faiblement qualifié et considéré par son chef comme « nul en informatique », s’est le premier emparé d’un nouveau logiciel de saisie. Sans faire aucune erreur. Puis qu’il s’est mis à expliquer sa procédure à Sylvie, la « grosse tête du service ». Une méthode et une cohérence qui n’ont pas fini d’étonner. D’où Gontran peut-il bien sortir cela ?

 

Identifier et reconnaître l’émergence des compétences pragmatiques

Assise à côté de Gontran, qui lui explique sa méthode, Sylvie commence à descendre la liste des nano-étapes de saisie que le jeune homme a écrites à la main sur une feuille de papier. Cela semble bien fonctionner pour elle. Mais à un moment, elle se dit qu’elle a compris et accélère la manœuvre. Là, elle se trompe. Elle se retourne vers Gontran :

- Ça ne fonctionne pas ton truc ! tu vois j’ai planté l’ordinateur !

Patient, Gontran lui répond :

- As-tu tout bien lu ?

- Oui… mais là, ce n’était plus ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité