publicité

TENDANCES 2019

Abonné

 

« Les managers doivent travailler le sentiment d’appartenance de leurs équipes »

05/02/2019 | par Eric Delon | E=MC²

ARNAUD-HAUTESSERRES

Méthodes agiles, entreprises libérées, sentiment d’appartenance, recherche de "confort" des millénials... Arnaud Hautesserres, directeur général adjoint de Meltis, cabinet conseil en accompagnement du changement, pointe les spécificités managériales à l’horizon 2019.

Quelles tendances managériales voyez-vous émerger en 2019 ?

Ces deux dernières années ont vu émerger les problématiques liées aux neurosciences et à l’importance croissante accordée aux émotions. Ce qui n’est pas sans conséquence quant à la posture des managers. Autrement dit, la dimension humaine a tendance à se réimposer par rapport aux aspects purement organisationnels. L’arrivée de l’intelligence artificielle, des Big Data, et plus largement de la digitalisation peut laisser à penser que désormais la machine va supplanter l’homme. Ces avancées technologiques présentent des avantages non contestables (accessibilité) mais induisent, chez certains managers, un sentiment de dépossession, de déshumanisation, de perte de contrôle, voire d’angoisse.

 

« La dimension humaine a tendance à se réimposer par rapport aux aspects purement organisationnels »

 

Quid des problématiques organisationnelles ?

Une certaine littérature managériale met en avant, souvent à juste titre, les ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité