publicité

STOP AU GASPILLAGE

Abonné

 

Nicolas Dugay : « On pourrait diviser par cinq le temps passé en réunion en suivant trois règles »

15/02/2019 | par Bruno Cohen-Bacrie | E=MC²

526-nicolas-dugay

Les réunions, des plus traditionnelles aux plus innovantes à l’heure du management à distance, du digital et des neurosciences, pourraient être plus efficientes, plus utiles et plus conviviales. Dans un ouvrage qu'il a coécrit, Nicolas Dugay revient sur une figure imposée de notre quotidien professionnel, qui se révèle également un formidable outil de management collaboratif.

Comment vous est venue l’idée de cet ouvrage traitant des réunions ?

Nous accompagnons de nombreuses entreprises au sein d’université du management et nous sommes sollicités sur ce sujet régulièrement. Et même de plus en plus dans une forme d’injonction paradoxale : on veut de moins en moins de réunions… avec de plus en plus de projets, et de plus en plus vite. Conséquence logique, il y a plus de réunions dans les entreprises. L’idée de base était d’écrire un livre permettant de soulager – le verbe est le bon et c’est d’ailleurs dramatique – les managers et les collaborateurs en optimisant l’efficience des réunions.

 

Il faut soulager les managers et les collaborateurs en optimisant l’efficience des réunions

 

Vous parlez des réunions comme une activité chronophage aux résultats souvent invisibles.

Je vais vous donner un exemple. Dans certaines entreprises, on fixe un objectif de baisse du nombre de réunions. Et on fait des réunions, pour faire réfléchir à « Comment faire baisser ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité