publicité

À VOTRE IMAGE

Abonné

 

La ville d’Échirolles invente une ville idéale

04/03/2019 | par Eric Delon | Innovation

ville-ideale-AdobeStock_44913100 ©Delphotostock - adobestock

Sous la houlette de sa directrice générale adjointe Services à la population, la commune iséroise a mis en place un projet managérial ambitieux pour décloisonner le fonctionnement des directions.

Lorsqu’elle arrive en tant que DGA Services à la population de la ville d’Échirolles (1 000 agents, 36 227 habitants), deuxième ville de la métropole grenobloise, au début de l’année 2018, Pascale Martinot établit le constat suivant : « comme dans beaucoup de collectivités, j’ai trouvé que les directions ne fonctionnaient pas de manière suffisamment transversale » estime-t-elle aujourd’hui. Elle pilote alors l’action publique de 4 directions : l’Éducation, la Jeunesse, les Sports et la Culture. Elle choisit de consacrer ses premières réunions de pôle au partage des univers professionnels de ses directeurs-trices par des « plongées vers ».

 

Procéder différemment

« L’objectif était de rappeler les axes politiques voulus par les adjoint-es référent-es, de les mettre en perspective avec les corpus nationaux voire internationaux propres à chaque politique publique, mais également avec l’action des services de la ville et les besoins du territoire » explique-t-elle. Ces réunions de ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité