publicité

ÇA VA BIEN, MERCI !

Abonné

 

Refonte managériale à Garges-lès-Gonesses

12/03/2019 | par Eric Delon | Innovation

T ©Андрей Яланский - adobestock

La commune de la région parisienne a mené un vaste plan d’amélioration de la qualité de vie au travail de ses agents depuis le début du mandat.

Nous sommes en 2014. À la suite de sa réélection pour un nouveau mandat (2014-2020), Maurice Lefèvre, le maire de Garges-lès-Gonesse, une ville de 42 500 habitants du Val-d’Oise, (850 agents), décide de mettre en place un plan ambitieux d’amélioration de Qualité de vie au travail (QVT) pour ses agents.

 

Focus groups

« Nous déplorions un absentéisme supérieur à la moyenne nationale, un climat de travail dégradé et des situations individuelles difficiles, avec des cas de burn-out. Des réformes internes menées de 2010 à 2014 avaient engendré une certaine incompréhension de la part des agents. La QVT est devenue une priorité interne pour le nouveau mandat », explique Guilhem Pellet, le directeur général des services (DGS) de la commune qui rappelle que cette démarche s’inscrivait également dans le cadre du plan d’évaluation et de prévention des risques psychosociaux prévu par l’accord du 22 octobre 2013.

 

« Chaque manager devra suivre une ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité