publicité

À L'OEIL

 

Régis Juanico : « Quels sont les liens entre Le Pen et les groupuscules d’extrême droite ? »

07/03/2019 | par Stéphane Menu | Toute l'actualité

526-R_juanico © VÉRONIQUE TARKA

Membre de la commission parlementaire d’enquête sur les groupuscules d’extrême-droite, le député Régis Juanico souhaite que ce travail permette d’identifier les liens entre ces groupuscules, régulièrement dissous et reformés, et le parti de Marine Le Pen. Dans le contexte actuel de montée de l’antisémitisme, les conclusions de cette commission sont attendues avec impatience.

Vous êtes membre de la commission parlementaire d’enquête sur les groupuscules d’extrême droite. Où en sont vos travaux (lire encadré) ?

Ils ont été lancés il y a maintenant trois semaines [l’entretien a été réalisé le 25 février 2019]. Nous avons rencontré des spécialistes comme Pascal Perrineau ou encore Jean-Yves Camus, des préfets et le secrétaire d’État à l’Intérieur, Laurent Nuñez. Bref, nous essayons d’ouvrir le spectre le plus large pour savoir comment l’appareil d’État appréhende ces groupuscules et tente de les mettre hors d’état de nuire.

 

Ce qui n’est pas si simple…

Oui, la loi est là, celle de juin 1936. Mais les croisements entre la liberté d’opinion et le fait d’interdire purement et simplement ces groupuscules restent toujours délicats à trancher.

 

Les croisements entre la liberté d’opinion et le fait d’interdire purement et simplement ces groupuscules restent toujours délicats à trancher

 

Récemment, lors du dernier dîner ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité