publicité

RUBIS SUR L'ONGLE

Abonné

 

Pourquoi la réduction des délais de paiement est un impératif de bonne gestion

08/03/2019 | par Laurent Guyon | Finances

526-finance-delai.AdobeStock_212922450 ©zephyr_p - adobestock

La réduction des délais de paiement constitue un enjeu fort pour les collectivités, mais aussi pour les entreprises clientes. Enjeu économique dans la mesure où les retards de paiement peuvent fragiliser les entreprises. Enjeu d’image pour la collectivité, ses services et ses élus. Enfin, enjeu d’organisation et d’optimisation de la gestion interne.

La maîtrise des délais de paiement est essentielle pour les entreprises. Plus les délais sont longs, plus les risques de tensions sur la trésorerie sont importants.

Dans tous les cas de figure, les retards de paiement fragilisent la situation financière des sociétés et peuvent parfois conduire à remettre en question leur existence même.

 

Les enjeux économiques des délais de paiement

Le dernier rapport publié sur cette thématique par la Banque de France relève par ailleurs que les entreprises subissant des retards de paiement ont aussi tendance à payer moins rapidement leurs propres fournisseurs, ce qui reporte sur d’autres entreprises les difficultés. Cette pratique entraîne donc un phénomène de cercle vicieux préjudiciable à l’ensemble des acteurs économiques du pays. Au niveau national, en moyenne, les délais de paiement (clients) s’établissent en 2016 à 44 jours.

 

Deux tiers des entreprises respectent le délai global de 60 jours qui s’impose dans le cadre des relations entre ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité