publicité

ÉVITER L'ÉPUISEMENT

Abonné

 

Idées reçues sur le bonheur au travail : peut-on se contenter de la prévention des RPS ?

18/03/2019 | par Marie-Pierre Demon Feuvrier | E=MC²

BONHEUR5-AdobeStock_106113416 ©Davizro Photography - Adobestock

La démarche de prévention des risques psychosociaux peut contribuer au bien-être des salariés. Mais on peut faire davantage, et mieux, en changeant de point de vue.

« La démarche RPS (risques psychosociaux) est en route dans la collectivité. Cela suffit pour améliorer la qualité de vie au travail ».

Éclairage de notre experte Marie-Pierre qui intervient sur la démarche RPS dans les collectivités, et possède un doctorat sur le bonheur au travail.

 

VRAI et FAUX

Jusqu’à présent, dans les organisations, on s’appliquait à guérir les maux, faire face aux crises. L’approche curative dominait, de la même manière qu’en santé d’ailleurs : un médicament pour un mal de ventre ne guérit pas la source du mal mais la douleur seulement. L’approche par la prévention des risques psychosociaux, devenue obligatoire pour les collectivités territoriales depuis 2014, est une avancée (accord-cadre octobre 2013 sur la prévention des RPS dans la fonction publique, et circulaire d’application du 25 juillet 2014 pour la Territoriale). L’idée est d’établir un diagnostic des risques et de mettre en place les solutions préventives. Les études scientifiques ont en effet ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité