publicité

BILAN PROVISOIRE

 

Recensement de la population : bientôt la voie internet ?

10/04/2019 | par Denis Courtois | Toute l'actualité

recensement ©ALDECAstudio - adobestock

L’Insee cherche à développer le recensement sous forme numérique et a sollicité un certain nombre de communes pour tester – pour la deuxième année consécutive – le dispositif, en tirer les leçons et peut-être l’étendre assez rapidement à toute la France.

Nous avons rencontré le DGS et la responsable du recensement de la ville de Fondettes (37 – 10 500 habitants) qui a été choisie comme l’une des villes tests de la région Centre. On en sait donc un peu plus du modus operandi et des difficultés rencontrées lors du recensement.

Dans 417 logements qui étaient à recenser cette année, le test n’a porté (dans cette commune et à la demande de l’Insee) que sur les résidences individuelles, soit 54 % du périmètre. Un travail préalable de repérage est alors à effectuer, par les agents recenseurs – sur les boîtes aux lettres des propriétés – des noms des habitants afin de pouvoir leur déposer une lettre nominative (qui peut être à l’en-tête de l’Insee ou de la mairie, l’Insee en laisse l’initiative aux communes) dans les boîtes aux lettres des logements ciblés. Les habitants, à la réception du document et de la notice, n’ont alors que 5 jours pour répondre au questionnaire. À Fondettes, 47 % de la population cible a répondu dans les délais, ce qui la place au-dessus d’une moyenne nationale.

 

À Fondettes, 47 % de la population cible a répondu dans les délais, ce qui la place au-dessus d’une moyenne nationale

 

Le travail n’est donc réalisé qu’en partie et les agents recenseurs doivent alors reprendre leurs bâtons de pèlerin pour obtenir « à l’ancienne » la réponse aux bulletins manquants. La collecte des données se fait donc désormais en deux temps et amène une modification dans l’organisation du travail des agents recenseurs qui pourront, peut-être à terme, se voir confier des périmètres plus importants.

 

L’Insee nous a fait part de sa satisfaction quant à une meilleure qualité de réponse sur Internet que par voie papier

 

L’Insee nous a fait part, de son côté, de sa satisfaction quant à une meilleure qualité de réponse sur Internet que par voie papier pour chaque questionnaire et de la qualité de la réponse globale en général. Cette saisie par voie numérique permet aussi aux agents recenseurs d’avoir plus de temps pour la relance et de gagner en efficacité.

Enfin, l’Insee qui accompagne les communes et est à l’écoute de leurs remarques – en organisant des bilans spécifiques à chaque test ­– semble assez volontaire sur le sujet, et l’extension du dispositif à tout le territoire paraît probable dans des délais très courts, notamment pour les résidences individuelles.

 

 

 

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires (votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité