publicité

PORTRAIT-ROBOT

Abonné

 

Du militaire au territorial : les leçons du général de Villiers – 2 : « L’Homme est ce qu’il fait »

10/04/2019 | par Jerôme Lenoir | E=MC²

militaire2-exemplarite © jivimages - adobestock

En quoi est-on un chef ? Pierre de Villiers a conçu un ouvrage dans lequel il décrit avec minutie les qualités de celui ou celle qui dirige. Après une première partie consacrée à l’ancrage sur le terrain, il décrit en détail les capacités que doivent cultiver celles et ceux qui aspirent à diriger.

L’auteur réhabilite tout d’abord la notion d’exemplarité comme qualité cardinale en matière de management, en citant Malraux en exergue (« L’Homme est ce qu’il fait »). Relevant qu’ « on n’a jamais rien trouvé de plus solide ni de plus efficace que l’exemplarité comme fondement d’un management réussi », il rappelle utilement que le chef doit incarner par ses valeurs, la clarté du cap qu’il indique, la justesse de ses décisions et le courage dans la prise des décisions, et in fine par la cohérence entre ses paroles et ses actes, ce qu’il veut voir appliqué par ses subordonnés.

« L’exemple commande, l’exemple protège, l’exemple élève » : ce faisant, les subordonnés n’obéiront plus par contrainte ou par respect du grade, mais « obéiront d’amitié », dans une adhésion volontaire seule garante de l’efficacité car « avant d’être le résultat d’un plan d’actions, l’efficience est le fruit d’un état d’esprit ».

 

Le chef fixe un cap et une stratégie

Trop souvent confronté qu’il a été aux ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité