publicité

HOMMES DE SERVICE

Abonné

 

Du militaire au territorial : les leçons du général de Villiers – 3 : Une vraie expertise du leadership

11/04/2019 | par Jerôme Lenoir | E=MC²

militaire3-servir-AdobeStock_198137448.jpeg ©adam121

Troisième partie de notre série consacrée au livre de l’ancien chef d’État major des armées. Les recettes qu’il prône pourront plaire aux territoriaux, même si sa vision des territoires est parfois marquée par le conservatisme.

Certes, l’ouvrage de Pierre de Villiers n’est pas exempt de toute critique et peut interroger à certains égards sur le décalage entre celui qui fut quatre années durant le patron des armées et la réalité du fonctionnement des organisations civiles, publiques et privées.

 

Un discours anti-élites

Ainsi lorsque le Général assène que le chef « ne discute pas son époque, il l’épouse », on peut y voir le marqueur pas forcément positif d’une armée confinée à son rôle stratégique et opérationnel mais dont le devoir de réserve, profondément inscrit dans son ADN, n’autorise pas la remise en question des évolutions de la société. Or, comme il le démontre pourtant au fil de son ouvrage, le rôle d’un chef est bien au contraire certes d’affronter les contraintes de son environnement avec réalisme mais aussi de les remettre en question et de donner les inflexions indispensables lorsqu’elles ne vont pas dans le sens voulu, celui de l’intérêt général.

 

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité