publicité

TOUTE UNE HISTOIRE

Abonné

 

Le groupe hospitalier Sophia-Antipolis/Vallée du Var renforce la proximité vis-à-vis de ses patients

24/04/2019 | par Eric Delon | E=MC²

Closeup of hands of a young woman holding hand of an senior lady © Photographee.eu - adobestock

Afin de garantir une meilleure prise en charge géographique des patients du territoire, un nouveau groupe hospitalier a été créé dans la région Sud. Une optimisation des services de soins qui passe par un engagement croissant et durable des équipes et du management.

Annoncée en septembre 2018 par le président de la République, la stratégie « Ma Santé 2022 » a pour objectif de « faire reculer les inégalités dans l’accès aux soins » des Français. C’est dans ce contexte que le « Groupe hospitalier Sophia Antipolis – Vallée du Var » a été créé l’an dernier dans la région Sud (ex-PACA). Il rassemble 4 établissements de santé (Antibes Juan-les-Pins, Vallauris Golfe-Juan, Puget-Théniers, Entrevaux) autour de 2 200 professionnels et 1 300 lits et place.

 

Une logique de coopération et de synergie

« L’objectif de cette mutualisation est de pouvoir assurer de manière optimale des prises en charge de proximité, tant au niveau du littoral que de la Vallée du Var, explique Jérémie Secher, le directeur de ce nouvel établissement, par ailleurs, président du Syndicat des managers publics de Santé (SMPS). Nous nous inscrivons dans une logique de coopération et de synergie entre les professionnels, mais également dans une logique de gradation des soins et ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité