publicité

 

Pour ou contre la reconnaissance du burnout comme maladie professionnelle ?

Depuis 2015, la possibilité de reconnaître le caractère professionnel d’une maladie psychique est inscrite dans la loi. C’est notamment le cas de la dépression. Mais la démarche est encore difficile en ce qui concerne le « burnout » ou les autres formes d’épuisement professionnel. Alors, faut-il, comme l’ont récemment demandé des responsables politiques ou syndicaux, que cette reconnaissance entre formellement dans la loi ? Est-ce au contraire trop rigidifier le code du travail ou le statut de la fonction publique ? A vous de voter… et de commenter !

DONNEZ VOTRE AVIS (déjà 87 votes)

Voter POURVoter CONTRE


publicité