PORTES OUVERTES

Abonné

 

« Distinguer responsabilité, pouvoir et connaissance »

02/09/2019 | par Eric Delon | E=MC²

liberee-coffre-AdobeStock_166003585 © blocberry - adobestock

Spécialisées dans l’achat et la vente de matières précieuses en ligne, l’entreprise Aucoffre.com et sa « petite sœur » VeraCash ont entrepris une démarche de libération il y a quelques années. Bilan avec Jean-François Faure, président de cette Fintech.

Pouvez-vous présenter votre société ?

J’ai créé Aucoffre.com en 2009. Il s’agit de la première plateforme en ligne « 100 % sécurisée » pour l’achat et la vente de matières précieuses (or, agent, diamant). Cette société a 20 collaborateurs. J’ai créé une autre entreprise VeraCash, il y a 7 ans. Elle compte 10 collaborateurs. Le chiffre d’affaires cumulé des deux entités s’élève à 65 millions d’euros.

 

Vous avez choisi de « libérer » votre groupe il y a quelques années ? Comment avez-vous procédé ?

J’ai tout d’abord modifié le statut du manager qui est devenu un coach (tournant) ou un coordinateur d’équipe. J’ai ensuite renforcé les connaissances de chacun des collaborateurs afin qu’ils s’approprient le plus d’expertises possible liées à notre activité. Dans notre entreprise, personne ne possède de leadership au sens de « je vous impose une idée et vous suivez ». Chaque collaborateur va servir de lien entre les individus composant le groupe afin de faire émerger les bonnes idées ou ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?