publicité

MAGOT

 

Un maire est un homme d’expérience !

20/09/2019 | par Denis Courtois | Toute l'actualité

530-cambon-maire

Mettant en avant les difficultés de la fonction de maire de petites communes, l'APVF demande une revalorisation des indemnités. Cela fait partie de ses 10 propositions pour les conditions d’exercice des mandats locaux.

Dans le cadre du débat posé sur les indemnités des élus, l’Association des petites villes de France propose de caler celles des élus de villes de 2.000 à 9.000 habitants sur le salaire brut d’un directeur général des services en fin de carrière dans la strate démographique de cette commune.

 

Cette augmentation est « fortement justifiée » nous dit l’Association des petites villes de France

 

Cette augmentation, qui permettra aux bénéficiaires de passer de 2.128 à 3.172 euros pour cette catégorie, est « fortement justifiée » nous dit l’APVF, notamment si l’on considère la situation d’un conseiller départemental d’opposition, sans aucune responsabilité exécutive, qui est, lui, indemnisé à hauteur d’au moins 2.280 euros par mois.

 

Lire aussi : Définition du poste de DGS : retour vers le passé

 

Et l’association de décliner cette proposition sur toutes les strates démographiques jusqu’à 100.000 habitants. À n’en pas douter, les élus se considèrent comme des hommes ou des femmes d’expérience, ce qui, dans la fonction publique, est reconnu – notamment voire parfois presque exclusivement – par l’ancienneté. Ainsi, dès le premier mois de leur entrée en fonction, ils seront au maximum de leur indemnité et à un niveau bien plus élevé que la majorité de leur DGS.

 

Les élus se considèrent comme des hommes ou des femmes d’expérience, ce qui, dans la fonction publique, est reconnu notamment par l’ancienneté

 

On avait déjà la rémunération des membres de cabinet plafonnée à 90 % du salaire le plus élevé de la collectivité (en indice), ce qui permettait à de jeunes pousses de bénéficier d’emblée d’une rémunération que les directeurs n’atteindraient qu’après quelques dizaines d’années de carrière. Nos prochains maires vont ainsi pouvoir revendiquer d’être des PDG, comme l’a exprimé l’AMF il n’y a pas si longtemps.

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires (votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité