publicité

COMPAGNONS DE TABLES RONDES

Abonné

 

Méthode FunWork : le tour de France

18/09/2019 | par Franck Plasse | E=MC²

tour-de-france2-AdobeStock_139065847 ©snyGGG - adobestock

Tout le monde (enfin presque, connaît le World Café). La variante du Tour de France permet d’enrichir la production en formalisant la confrontation des points de vue. Un principe inspiré du compagnonnage.

À la base du tour de France, il y a ce qui est sans doute l’une des méthodes d’intelligence collective la plus connue, le World Café. La « légende » veut que World Café soit né par hasard, alors qu’une grande discussion plénière en extérieur interrompue par la pluie fragmenta le groupe en plusieurs sous-groupes… À partir de ce qui se passa, fut formalisée l’idée de travailler par table puis d’éclater celles-ci pour brasser les idées avant de les reconstituer pour effectuer une synthèse.

 

Travail en sous-groupe

En un sens, c’est un peu le principe séculaire d’apprentissage du compagnonnage. Un élève intègre un atelier dans lequel il va faire ses classes. Lorsqu’il atteint un niveau suffisant, il enclenche la préparation de son chef-d’œuvre, et pour cela part pour un tour de France, ou d’Europe, visitant d’autres ateliers pour se confronter à d’autres points de vue. Il rejoint son atelier de départ, où, fort de la richesse qu’il a accumulée, il réalise le chef-d’œuvre qui fera de lui ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité