publicité

J'SUIS PERDU(E)

Abonné

 

La compétence face au changement

02/10/2019 | par Élisabeth Provost-Vanhecke | Perso

Isolated facial expression of a worried, concerned, fearful, regretful woman, expressing distress and inner conflict, pink background © elnariz - adobestock

La plupart du temps, la compétence s’exerce dans des situations de travail bien identifiées par la personne. Compétence et identité personnelle au travail sont constitutives de sa pratique professionnelle. Parfois, il suffit d’un seul changement de situation pour que le collaborateur se sente désorienté et doute de sa compétence.

apprendre-travail

 

 

Souvent, on répond à une sollicitation par un geste, une réflexion ou un acte non réfléchi, préalable, avant d’être exécuté, tel un réflexe. On appelle cela « être compétent ». Il s’agit en réalité d’une compétence incorporée. Ce savoir intégré n’est pas en conscience au moment où il se produit. On sait, sans savoir qu’on sait, tout en le faisant…

 

Lire aussi du même auteur : Faire, sans savoir comment faire, tout en le faisant bien

 

 

Quand le travail demandé est du ressort de la routine, même s’il apparaît compliqué à mettre en œuvre, cette façon de procéder ne pose aucun problème à la personne. Cependant, lorsque celle-ci doit s’adapter à un changement de méthodes ou d’organisation qui bouleverse sa situation de travail, et si elle ne l’a pas anticipé, pour elle tout peut se brouiller ! Le sentiment qu’elle avait d’être compétente peut rapidement laisser place au constat qu’elle ne sait plus comment répondre à la ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité