SOUPLE DANS SES BASKETS

Abonné

 

« Le manager du 21e siècle a plus que jamais besoin de développement personnel »

05/12/2019 | par Bruno Cohen-Bacrie | E=MC²

534-manager-psy

Le manager est un psy qui donne aux cadres et aux responsables les clés pour comprendre le rôle des émotions, pour eux comme pour leurs équipes. En s’appuyant sur de nombreux exemples, Jean-Luc Emery nous apprend à développer un savoir-faire psychologique d’une efficacité insoupçonnée. Cette compétence émotionnelle s’inscrit au cours d’une dynamique de changement.

La première édition de votre ouvrage date de 1998. À quel point les choses ont-elles changé ?

Il y a vingt ans, l’une des évolutions majeures que connaissait l’entreprise était la montée en puissance des services, tant à l’industrie qu’à la personne. La principale difficulté du cadre était de passer du statut d’expert (qui fait) à celui de manager (qui fait faire). Du technique à l’humain, alors que tout l’incitait à rester dans l’expertise, à commencer par le plaisir qu’il y a à maîtriser un domaine. À la fin du siècle dernier, l’émotion était presque un gros mot dans l’entreprise. On avait l’illusion de la maîtriser et ceux qui en exprimaient passaient pour impudiques. Elle est aujourd’hui omniprésente. Un haut potentiel est désormais considéré comme tel s’il a une intelligence émotionnelle de bon niveau. Parler des comportements était très nouveau. Aujourd’hui, tout le monde sait qu’ils sont au cœur de la performance.

 

Collaboration plutôt ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?