PRESSION ET ATMOSPHÈRE

Abonné

 

Souffrez-vous de chronophagie monochronique … ou polychronique ?

19/12/2019 | par Nathalie Loux | Perso

deadline-2636259_640 ©Pixabay

L’un organise son temps, l’autre court après. D’un côté l’organisation, de l’autre l’adrénaline. Les deux sont installés dans des comportements très définis, et les deux peuvent souffrir quand ils sont perturbés. Voici Monochrone et Polychrone.

banniere-perception-du-temps

« Bien savoir et bien faire une seule chose procure un plus haut développement que d’en faire à demi une centaine », telle pourrait être la devise de Monochrone, citant Goethe.

 

Prévoyance, prévoyance…

Planificateur né, ayant le sens aigu du détail, Monochrome ne lâche rien. La to-do-list est sa meilleure alliée. Son expression favorite reste « Pour le cas où, on sait jamais ! » Prévoyance, prévoyance… Rien n’est laissé au hasard. Mais, pour lui, l’enfer, c’est les autres ! En effet, ce dernier n’apprécie pas d’être interrompu par le téléphone, il n’aime pas être dérangé continuellement par des collègues de travail, des collaborateurs, des visiteurs non attendus. Il a du mal à gérer la masse des messages électroniques, à faire respecter par les autres des règles de fonctionnement.

 

Vite, du calme, de l’ordre et du temps, l’urgence et la pression, très peu pour lui ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?